Comment construire sa raison d’être pour inscrire son entreprise dans la pérennité ?

8
minutes de lecture

« Raison d’être » : ce terme peut paraître galvaudé tant il est utilisé, souvent à mauvais escient, dans des visées purement marketing. La « raison d’être » devient alors un outil, comme un slogan de publicité accrocheur, plus qu’un élan profond, censé guider l’entreprise toute entière : employeurs comme employés la perçoivent alors comme superficielle, et n’y adhèrent pas vraiment.

Quel dommage lorsque l’on sait qu’elle est la véritable clé de voute d’une entreprise, le socle sur lequel elle repose et sans lequel elle s’effondre ! Sans « raison d’être », impossible d’être cohérent avec ses valeurs, sa vision, ses recrutements et d’engager un collectif !  

Dans cet article, nous vous proposons quelques pistes pour mieux comprendre ce qu’est la « raison d’être », en détaillant comment nous l’avons mise en place chez WeFiiT, après trois ans de profonde réflexion, individuelle et collective.

Qu’est-ce que la raison d’être et à quoi sert-elle ?

Transcender son entreprise

La raison d’être ne doit pas être confondue avec la vision (ce qu’on envisage), la mission (comment on va le faire) les valeurs (quel sens on donne à ses actions) ou les objectifs (quels paliers on souhaite atteindre) : ces éléments peuvent venir la servir, mais ils n’en sont qu’un fragment. La raison d’être englobe bien plus . Elle ne s’inscrit pas dans le court ou moyen-terme, mais transcende les visées opérationnelles, afin d’insuffler un élan long-termiste au sein de l’entreprise. Chaque employé, fondateur, investisseur ou client doit pouvoir s’y référer comme un guide, une vérité immuable et une clé de compréhension de l’entreprise.  

Elle est le reflet de la conviction profonde des fondateurs, de l’empreinte qu’ils souhaitent laisser au monde à travers leur collectif, challengée par les premières années de vie de l'entreprise, des rencontres, des recrutements, du contexte marché, économique et sociétal, de l'ADN du collectif et enfin de l'appropriation des salariés. Au sein de la raison d’être doivent émerger les rêves et les souhaits profonds des fondateurs et du collectif.  

Une ligne directrice pour tous les collaborateurs

Construire sa raison d’être est un moment privilégié pour laisser libre cours à son intention profonde, à ce qui anime son entreprise. Ainsi, c’est un socle pour fédérer, rassembler et donner envie aux candidats, aux employés et à aux clients. Analyser les comportements des collaborateurs à travers ce prisme permet d’identifier les attitudes déviantes, qui vont à l’encontre des valeurs et risquent d’abimer le collectif. C’est un point de repère, un élément d’analyse qui peut être employé à la fois dans les recrutements, mais aussi dans le choix des partenaires commerciaux, avec un effet miroir : attirer les personnes sensibles à la raison d’être, tout comme dissuader les interlocuteurs qui ne s’y reconnaissent pas.  

Avoir une raison d’être affirmée est ainsi extrêmement important, car cela permet de faire une sélection naturelle, un tri dans votre collectif : seules les personnes qui s’y reconnaissent seront enclines à rejoindre l'entreprise, et seront en capacité de la faire vivre et de la concrétiser.

Des bienfaits évidents de la raison d'être

57% des managers estiment que leurs collaborateurs se désengagent du collectif (étude réalisée par l’IFOP pour Julhiet Sterwen, 12 février 2021). Au regard de ce chiffre, la raison d’être semble d’autant plus importante. Elle apporte du sens aux collaborateurs et peut leur donner envie de s’engager davantage dans l’entreprise. Ce paramètre est particulièrement important, lorsque l’on sait que 51% des cadres jugent très important d’exercer un métier qui a du sens (étude de l’Apec, Quête de sens au travail : une responsabilité de l’entreprise ? 2020) et que 49% des cadres considèrent l’intérêt pour la mission comme essentiel dans le choix d’un travail (étude de l’Apec, 5 enjeux pour l’emploi cadre en 2023).

Elle favorise le sentiment d’appartenance et permet aux collaborateurs d’avancer tous dans une direction commune : à l’heure où 55% des salariés estiment que le télétravail a affecté leur sentiment d’appartenance à une entreprise et que ce niveau de désengagement va croissant (étude réalisée par l’IFOP pour Julhiet Sterwen, 12 février 2021), définir sa raison d’être prend tout son sens.  

Voici les bienfaits que l’on pourrait ainsi lui trouver :  

  • Elle fédère
  • Elle engage
  • Elle transcende les tâches opérationnelles du quotidien dans une visée plus large
  • Elle efface les individualismes mal placés
  • Elle permet de mobiliser l’énergie collective, dans un but réjouissant.

Ainsi, toutes les entreprises, qu’il s’agisse de start-up récentes ou de grands groupes, peuvent créer leur raison d'être : il est inutile de se hâter dans ce processus. Il est au contraire important de prendre le temps de la laisser émerger, afin qu’elle soit aboutie et solide.
 

Et chez WeFiiT, comment a-t-elle émergé ?

Laisser murir sa réflexion

Tout commence par une entente mutuelle entre nos deux fondateurs, Cédric Lozac’h et Matthieu Pecheul : deux bretons qui partagent des valeurs communes, des compétences complémentaires et une envie profonde de fonder une entreprise, portant de belles valeurs. A travers la rencontre intellectuelle entre Cédric et Matthieu, notre « raison d’être » commence déjà tout juste à s’esquisser.

Nos fondateurs orientent alors leurs recrutements en fonction de cette raison d’être : ils cherchent à s’entourer de personnes tournées vers le collectif, avec de grandes qualités humaines. Ils préfèrent se focaliser sur des candidats partageant leurs valeurs (adaptables, humbles, ambitieux, tournés vers l'équipe, engagés, passionnés) au profit de candidats extrêmement qualifiés mais dont les softs skills ne sont pas en accord avec WeFiiT. Ces recrutements matérialisent leurs valeurs et commencent doucement à concrétiser la raison d’être de WeFiiT.  

Chaque décision est ensuite mise en perspective avec la vision à long-terme de l’entreprise : le choix des clients, des partenaires externes (formateurs, coachs…), l’objectif étant de s’inscrire dans une démarche cohérente, pertinente, en accord avec la raison d’être. Progressivement, ce qui n'était qu'une idée partagée au lancement par Cédric et Matthieu, puis transmise à chaque WeFiiTers prend corps, s'aligne, se matérialise à chaque instant  de la vie de WeFiiT : les consultants portent en eux les valeurs de l’entreprise, les transmettent à leurs clients, qui eux-mêmes y adhèrent.  

Confronter sa raison d’être au principe de réalité

Cependant, ce n’est pas tout de vivre sa raison d’être comme un idéal : il est primordial de la confronter au réel ! Quoi de mieux, pour ce faire, que de faire intervenir un conseiller externe ?

Afin d'éviter l'effet top-down et pour pouvoir se confronter à la réalité de la vie d'un groupe, Cédric et Matthieu ont souhaité attendre 3 ans avant de co-construire la raison d'être avec les WeFiiTers, afin d’en faire un outil d'alignement d'une aventure déjà en marche.  

Matthieu et Cédric sollicitent alors Thomas Karolak, fondateur de l’agence Parsk et spécialiste de l’alignement vision-exécution. Thomas les incite à coucher sur papier tout ce qu’ils ont souhaité faire vivre à travers WeFiiT, les éléments positifs, les actes fondateurs, leurs valeurs, l’objectif étant ici de ne pas cadrer la réflexion, mais de laisser émerger le plus d’éléments possibles. Cette méthode permet à Thomas d’avoir une vision claire et large de la raison d’être portée par Matthieu et Cédric.  

Cependant, pour Thomas, il est primordial que cette vision se retranscrive aussi chez les WeFiiTers : au bout de 3 ans, lors du WeFiiT Live, Cédric et Matthieu invitent ainsi les WeFiiTers à mettre des mots sur la raison d’être de WeFiiT. Thomas, Cédric et Matthieu construisent alors un exercice ciblé à destination des WeFiiTers, au vu des premiers éléments, esquissés par Matthieu et Cédric.  

Engager le collectif

Le collectif est alors engagé : des questions à la fois précises et ouvertes sont posées aux WeFiiTers, qui se répartissent en groupe pour réfléchir de façon ludique à la raison d’être de WeFiiT. Ils doivent matérialiser l’ensemble de leurs idées sur un objet, qu’ils designent aux couleurs de WeFiiT. Cet exercice, à la fois motivant et grisant, permet à chacun d’avoir le sentiment que sa voix est écoutée, que les décisions ne sont pas descendantes mais que le collectif a un véritable rôle à jouer. Chaque WeFiiTer est ainsi invité à répondre aux questions suivantes :  

  • Que fait-on ?
  • Pour qui ?  
  • Pour quoi faire ?
  • Avec qui veut-on le faire ?

Chaque groupe doit présenter le résultat de son travail : les idées ayant émergé sont très similaires, ce qui témoigne que la raison d’être de WeFiiT est déjà portée par un grand nombre de WeFiiTers, avant même d’avoir été clairement énoncée. Une fois les propositions des WeFiiTers recueillies, une première ébauche de la raison d’être émerge, avec des mots et des termes concrets. Thomas aide alors Cédric et Matthieu à affiner leur réflexion. Deux versions sont alors soumises aux votes des WeFiiTers…pour faire naître la raison d’être suivante :  

Accompagner durablement tous nos clients, pour construire ensemble des produits à fort impact utilisateurs au cœur d’une équipe engagée et passionnée où l’on grandit et fait grandir.

En résumé, voici la façon dont WeFiiT a construit sa raison d’être :  

  • Alignement de Cédric et Matthieu sur les valeurs
  • Liberté donnée au collectif pendant 3 ans pour évoluer et s’exprimer
  • Organisation d’un premier atelier entre Cédric et Matthieu pour faire émerger des idées
  • Organisation d’un second atelier avec l'ensemble de l'équipe lors du WeFiiT Live pour permettre aux idées de chacun de s’exprimer
  • Organisation d’un troisième atelier d'analyse et de convergence, fondée sur les insights de l’équipe  
  • Organisation d’un quatrième atelier d'affinage avec l'ensemble de l'équipe pour faire émerger 3 propositions
  • Organisation d’un cinquième atelier entre Cédric et Matthieu pour vérifier leur alignement avec les propositions
  • Organisation d’un sixième atelier pour décider collectivement de la raison d’être de WeFiiT lors de l’Armada

Faire vivre sa raison d’être

Le management et le recrutement : deux piliers de la raison d’être

Et maintenant que nous avons défini notre raison d’être, comment lui donner vie ? Elle ne peut pas simplement être une belle phrase, sans déploiement concret !  Le recrutement et l’évolution des collaborateurs sont des axes majeurs de l’expression de la raison d’être. Les candidats sélectionnés doivent s’y reconnaître et y adhérer, tout comme WeFiiT doit être en mesure de reconnaître les personnalités capables de la faire exister.
L’accompagnement des collaborateurs et en particulier la formation des managers doit aussi être orientée vers l’accomplissement de cette raison d’être.

Enfin, valoriser les actions des collaborateurs qui vont dans le sens de la raison d’être est primordial pour continuer de construire l’identité de WeFiiT.

Concrètement, notre raison d’être s’exprime à travers les produits sur lesquels nos consultants travaillent chez nos clients, mais aussi via nos plateformes WeFiiT. Par exemple, notre nouveau site web a été totalement repensé dans cette optique. Une équipe de WeFiiTers a eu pour volonté de faire évoluer notre site web, en optimisant l’UX/UI pour une meilleure expérience utilisateur (“fort impact”), en mettant en avant nos consultants (“une équipe engagée et passionnée) et nos typologies de clients (“accompagner durablement tous nos clients”).  

Elaborer des rituels structurants

L’application de la raison d’être sur le long terme (5 à 15 ans) se fait aussi à travers la définition des Objectifs annuels & Key Results stratégiques (1 an), aussi appelé OKR, qui guident les tribes et les squads internes WeFiiT.

WeFiiT est organisée en 5 tribes, elles-mêmes composées de squads qui contribuent au même OKR annuel. Chaque membre de chaque squad choisit ses propres initiatives afin d'atteindre collectivement un Key Result opérationnel. Ces Key Results opérationnels de squads sont à atteindre à horizon 3 mois, quand les Key Results stratégiques des Tribes sont à atteindre à horizon 12 mois. Ces derniers étant la résultante des premiers. Tous les 3 mois, ces objectifs sont présentés lors de l’Armada, un rituel qui permet à l’ensemble des WeFiiTers de dévoiler leur participation aux objectifs de WeFiiT et à la co-construction de l’entreprise.

La raison d’être transparaît aussi dans nos relations avec nos clients : afin “d'accompagner durablement tous nos clients”, nous mettons à leur disposition de la veille produit, des formations, du coaching, des invitations à des événements "Talk" où nous invitons des personnalités du monde du produit et du digital. Mais aussi des mises en relation via des tables rondes avec des décideurs ayant des enjeux similaires.  

La cohésion du collectif et l’alignement de tous les WeFiiTers est aussi assuré lors du WeFiiT Live, événement ayant lieu deux fois par an, et permettant de diffuser l'information, communiquer sur les nouveautés, co-construire des éléments structurants et ainsi engager les collaborateurs dans la grande aventure WeFiiT !

Pour conclure, vous l’aurez compris : la raison d’être est primordiale à toute entreprise. Elle permet à un collectif de s’inscrire dans la pérennité, d’évoluer selon une trajectoire définie et de ne pas perdre le cap. Sans elle, chaque collaborateur peut adhérer simplement aux aspects de l’entreprise qui lui plaisent, sans nécessairement embrasser pleinement l’essence profonde de l’entreprise.  

Une entreprise qui ne définit pas sa raison d’être risque de se retrouver tel Dante, « Au milieu du chemin de notre vie, ayant quitté le chemin droit, je me trouvai dans une forêt obscure ». La raison d’être permet d’éclairer le chemin et d’inscrire son entreprise dans la pérennité, tout en embarquant ses collaborateurs.  

Ce qu'il faut retenir de la raison d'être:  

  • La raison d’être est le sens profond d’une entreprise : elle définit ce qu'une entreprise souhaite apporter à la société et au monde.
  • Elle se nourrit de la vision (ce qu’on envisage), la mission (comment on va le faire) les valeurs (quel sens on donne à ses actions) ou les objectifs (quels paliers on souhaite atteindre).
  • Start-up comme grands groupes peuvent la définir : c’est la clé de voute et le socle sur lequel reposent toutes décisions.
  • Réfléchir au sens de son entreprise via sa raison d’être est primordial, lorsque l’on sait que 51% des cadres jugent très important d’exercer un métier qui a du sens.
  • Le management, le recrutement et les rituels de l’entreprise s’appuient sur la raison d’être et viennent l’enrichir, la matérialiser et la consolider.
Logo WeFiiT

Le spécialiste du conseil fullstack Produit : Strategy, Discovery & Delivery !

Auteur

Camille

Product Owner